Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Elle est là, debout devant lui et son cou ploie en arrière. Il l’attire contre lui et elle pose ses genoux sur le canapé, lui offrant l’élan de  sa gorge, le poids de ses seins, la saignée de son cou. Et elle qui s’active sur la ceinture récalcitrante, les boutons qui retardent, le tissu qui embastille. Enfin, la chair tendue, parcourue de ruisselets souterrains qui pulsent, comme vivants. Enfin sa main qui emprisonne et le cri du garçon. Son sexe est dur, si dur. Et ces doigts qui l’enserrent si bienvenus.


Comment a-t-il pu se passer si longtemps de cette communion ? L’esprit et le corps rompus larguent les amarres et il s’abandonne, son dos touchant la serviette éponge étendue en une chute lente, l’avant-bras replié sur les yeux. Elle le suit dans ce naufrage, sa main ne lâchant pas la tige vibrante qui vit dans sa paume. Elle se penche alors sur l’arbrisseau si doux émergeant de la braguette dézippée dans un buisson de poils bruns et cueille sur le gland la perle qui en sourd. Lui se cambre parcouru par une décharge électrique qui le laisse essoufflé.

Il se redresse sur les avant-bras et regarde. Mais elle est invisible, cachée sous le rideau de ses cheveux dénoués et il ne voit de ce corps courbé que le dos violoncelle. Et puis, dans la vitre qui les isole du dehors vibrant, le reflet de son cul, tendu. Ronde lune fendue animée d’un lent mouvement de balancier. C’est délicieux, et la caresse qu’elle lui prodigue sous le rideau de sa chevelure associée au mirage brouillé de cet astre lentement balançant ont presque raison de lui.

 

A suivre ici. 

 

http://www.infobassin.com/erotique-et-chic/les-reveries-sensuelles-de-lyselotte-episode-11.html

Les rêveries sensuelles de Lyselotte
Tag(s) : #Au jardin des délices

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :