Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Elle se love contre lui, liane souple, pose un de ses bras sur le torse et une jambe sur ses cuisses, poids si doux.

Il sent ses seins contre sa peau et en savoure l’élasticité brulante. Il passe son bras sous sa tête, en mâle repu, mais elle l’attrape et le passe derrière ses épaules à elle.

Non mais quoi ! En voila des manières. Monsieur prend son plaisir en égoïste et joue la décontraction après la contrition ! Quelle impertinence !

- Comment tu t’appelles demande t-elle.

- Mike, Miky pour les amis.

- Miky, je t’aime bien.

Alors petit aparté de l’auteuse pour signaler que quand même, je me demande ce que ça aurait été si elle l’avait aimé tout court. Enfin voila une superbe secrétaire qui conduit un candidat pour un poste de DRH de la salle d’attente d’un grand cabinet d’avocat à une chambre dans laquelle elle se donne toute entière au susdit candidat. Vous le croyez ça ? C’est juste une histoire.

 

Il la regarde et son sang recommence déjà à bouillir. Céleste a des yeux qui en disent long sur ses envies. Un regard de femme chaude, paupières à demi closes, ses pupilles ressemblent à deux baies noires et ses iris, vert d’eau, sont pailletés d’éclat d’or. Elle sourit et ses dents blanches, légèrement irrégulières, inspirent à Mike des pensées vagabondes qui redressent sa queue et la gonfle de sang.

Céleste caresse négligemment le torse du garçon. Ses ongles, coquillages nacrés, suivent le chemin entre les côtes, s’attardent sur son ventre. Son index investit le nombril, en retire la mignonne peluche qui y gîtait et l’envoie balader d’une chiquenaude nerveuse.

Il semble au garçon qu’elle est en pleine réflexion.

- Miky ? J’ai envie ... de te proposer un jeu. Un jeu coquin, ça te dit ?

Il se dresse sur un coude, cale sa tête dans sa main et attend en hochant la tête. Il y a des mois qu’il n’a pas joué ! Des années même car son ex n’était pas spécialement attirée par les gaudrioles sortant des sentiers battus.

- Voila...

Elle descend du lit et Mike se repait de sa plastique, parfaite. Il regarde son cul, cambré, et là encore, il se voit en écartant les globes laiteux, en léchant le petit œillet brun qu’il a eu tout loisir de contempler un peu plus tôt et...

- Miky ? T’écoute ?

Toussotement, il se tortille pour attraper le drap froissé et en couvrir sa nudité que ses pensées libidineuses ont par trop exacerbée.

- Tu vois là-haut, lui demande t-elle en pointant du doigt le haut d’une armoire ventrue qu’il n’avait même pas remarqué.

Sur le dessus du meuble, un boitier avec un œil ! Une caméra !

Sidéré, il avale péniblement sa salive et débande illico.

- Pas de souci s’empresse t-elle d’ajouter. Elle n’était pas branchée. Mais si tu veux...

Elle n’achève pas sa phrase, revient vers la couche en empaumant ses seins tout en en pinçant les bouts déjà dressés.

- Si tu veux, continue t-elle en se posant à genoux sur le lit, jambes légèrement écartées pour qu’il profite du spectacle.

- Si tu veux bien, je l’allume, et je filme, pour ...toi... moi... et... mon amant...

Les yeux d’Andalou clignent à toute vitesse, le drap remonte sur le torse en un geste presque féminin.

- Noooon...balbutie Mike en secouant la tête.

- Voyons, t’as jamais fait ça ?

- Noooonnn...

- T’as pas envie ?

 

 

Le lien vers le site de l'illustrateur dont j'agrémente mon huitième épisode. 

http://www.paturaud.com/galerie_affiches_exlibris.htm

Fantasme 8
Tag(s) : #Au jardin des délices

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :