Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fantasme...A trois...

Ceci dit, il me plairait qu'un mâle me masse, massivement , manu-militari, minutieusement, millimètre par millimètre, ses mains me malaxant.

Je serais étendue et vous, derrière une vitre blindée (bin faut ce qui faut pour con tenir un enragé jaloux) ne pourriez que regarder, entravé que vous seriez par une paire de menottes passées derrière votre dos !

Na mais ho !!!

un beau mâle, huilé et en petit moule bite (!!) passerait sur mes monts et merveilles des galets ronds et chauds enduis d'huiles embaumantes...

Hoooooooo, chauds, si chaud...

Lààààààà, il s'attarderait aux aréoles de mes seins, faisant jaillir un bourgeon de corail au sommet de mes dunes...

 

Il s'attarderait au creux de mon nombril, y glissant même, l'impudent, une langue gourmande, juste histoire de savourer ma moiteur.

Et vous !!! vous  !!!!!

Je vous lorgnerais derrière le mâchicoulis de mes cils, guetterais vos mouvements saccadés pour essayer d'échapper à vos entraves et  vous introduire dans...la géode brûlante où je serai alanguie...

Je verrais votre braguette, gonflée d'envie.

Je verrais vos yeux méchants, vos babines (oui, car vous aurez des babines, je le veux) retroussées sur vos crocs.

J'entendrais (oui, car j'aurais un interphone) j'entendrais vos injures, car vous voudriez tuer ce beau mâle puissamment maté qui d'un seul coup d'un seul, cédant à une impulsion primitive,m'écarterait presque brutalement les cuisses et  viendrait poser hooooooo ouiiiiiiiii, sa langue comme une plume lààààààààà!!!!! ouiiiiiiiiiii làààààà et me ferait couler....

Vous hurlerez : laisse la !!!! laisse la !! et il ne me laisserait pas mais me lècherait, avec un che et sa langue et je me tordrais de plaisir, les reins arqués et les doigts crispés dans ses cheveux. 

 

Et vous, et vous...

Tag(s) : #Au jardin des délices

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :